05 septembre 2005

Rêve andalou

Cela devait finir par arriver. J'ai rêvé de l'Andalouse. A force de ne pas penser à elle, elle finirait par revenir par la porte des songes. Un rêve où les aspects familiaux, amicaux et amoureux se mêlent. Je déjeune avec l'Andalouse, nos courrons dans Paris, nous sommes dans un pays de l'enfance magnifié. Nous sommes allongés et je lui dit : "Il faut qu'on parle". Elle me repond "oui". De retour à la réalité, je suis plus circonspect. Faut-il rouvrir cette cicatrice si neuve et si vieille à la fois ? Sur... [Lire la suite]
Posté par shazam à 09:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 juin 2005

Dans mon pays tu ne viendras plus...

    Dans mon pays de solitude au royaume des rêves déchus je pense que tu ne viendras plus le long du canal mélancolie où je guette ma tendre folie je viens jetter mes certitudes reduites en poudre d’amertume... Dans le bouiboui du quai les cafards trottent sur le zinc tandis la naphtaline luit dans les placards sombres des serveurs de l'ombre... Les soupirails suintent des névroses passées des andalouses qui dansaient sur les pavés... Dans... [Lire la suite]
Posté par shazam à 08:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 juin 2005

j'aurais... (Andalousian nostalgia)

pour toi j'aurais comme un chien andalou décroché la lune mais tu regarderais ailleurs j'aurais ramené un filet plein d'étoiles mais tu trouverais que pas assez elles ne brillent j'aurais suspendu des ponts de soupirs entre ciel et terre mais tu plongerais dans l'abysse de l'absence j'aurais arrêté l'espace et le temps mais tu aurais explosé pour un autre univers j'aurais tout fait pour apprendre et tu aurais tout fait pour ignorer...
Posté par shazam à 02:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 mars 2005

slamy slang

pleurer les andalouses nuit et jour mais quelle loose resaisis toi sors de la bouse arrête de faire ta p'tite tarlouze sois un tigre sors de ta cage reste toi même dans le carnage dehors ça vibre et ça grouille plus fort qu'les soldes à la foirfouille reprends le chemin enchanté de ton espace illuminé sois un tigre sors de ta cage fais de ta vie un pur mirage
Posté par shazam à 19:59 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
17 mars 2005

Patchouli Pashmina

   Patchouli Pashmina patchouli pashmina je te suis dans ton isba ultra sublime dans ta démarche féline funky dans tes mocassins d'indienne parée d'une verte prairie où de joie on pousse les cris ta crinière subtilement dégradée belle comme un coeur de rose tu es . je me pame de poser ma tête sur tes jambes de velours ta voix comme un havanne m'entête le don qu'elle a de m'inspirer l'amour . si magique je ne te reconnais plus je suis bien et je suis perdu... [Lire la suite]
Posté par shazam à 12:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 mars 2005

Si loin du zombie (by shaz)

Tu es si loin qu'à portée de main semble le firmament Andalouse, unité de mesure de mon dénuement Tu es si proche que ton regard emplit l'horizon Avec la rage primale  pour seule amie Je rêve de bruler mes toundras de béton Vois donc l'etat dans lequel tu m'as mis Ce qu'il m'en coûte de t'ignorer A tous je semble si fort au dehors Et au dedans si désespéré Maintenant que tu as volé mon coeur Je rôde dans la ville tel un zombie Mort vivant qui, à défaut du bonheur Porterait de l'indifférence les habits...
Posté par shazam à 09:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 février 2005

Année nouvelle pour l'Andalouse

Ci dessous un poème que j'ai adressé à l'andalouse pour la nouvelle année. Elle en a été touchée, je crois, et m'a précisé que cela faisait longtemps qu'elle n'avait reçu de lettre écrite à la main (moi d'ailleurs ça fait des siècles). L'année nouvelle pour l'Andalouse Pour vous l'année nouvelle Déploie ses ailes Pour vous fragile andalouse Le soir par cohortes les étoiles sortiront A leur firmament des lunes brilleront . Sombre et ennivrante gitane Sur votre ombre des arcs en ciel passeront Et sur les carreaux... [Lire la suite]
Posté par shazam à 13:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 février 2005

Neige (spleen et poésie par shazam)

Neige sur la ville et sur mon äme. Beau et froid à la fois.         Sur mon coeur      qui pleure      la neige s'est déposée      mon spleen et mes espoirs déchus      enrobés finissent de ouate fondue      les flocons chavirés m'enchainent      dans les steppes je suis seul      seul dans le vierge linceul      les papillons du grand blanc... [Lire la suite]
Posté par shazam à 23:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 février 2005

dire, se taire, attendre (quelques mots pour l'andalouse)

suite à ton mél j'aimerais tant de dire mais... comme  j'ai déjà l'impression de t'en avoir trop dit,   qu'aurais-je alors à ajouter ?     j'ai aussi la sensation que tu ne m'as pas tout dit   que tu ne m'as rien dit...   mais sans doute était-ce mieux ainsi ?     dans ton sms du Tsunami, tu ecrivais..   renaitre à chaque jour   et quand renaitras tu ?   en moi s'est insinuée l'idée que...   je marche là où tu poses les pierres  ... [Lire la suite]
Posté par shazam à 21:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]